Jean Renaud Lhotte

 

 

Festival terminé, un public heureux de retrouver l'ambiance des concerts vivants, avec des musiciens de qualités, qui partagent leur art , pour l'amour de la musique;
Merci Jean Renaud Lhotte, merci Sophie Pathé qui a remplacé Jean Baptiste Lhermelin , et merci Sylvie Hue , vous avez séduits les mélomanes...
Un moment de convivialité au bord de l'Allier un verre du Sancerre du Domaine Thomas qui ont dit présents, malgré le travail intense en cette saison par les vendanges, des petits fours préparés par des adhérentes dynamiques, des repas fabriqués maison par des proches et des adhérents, deux musiciens logés chez l'habitant..
Ce qui fait aussi la réussite de ce Festival, c'est l'engagement et la participation de bénévoles (famille ou amis)
Comme le soulignait Jean Renaud Lhotte" les associations doivent continuer de faire vivre les concerts , car il y a un danger à ce qu'ils disparaissent dans l'avenir....."
La culture n'est pas une priorité pour les dirigeants..
Mais le public est aussi le garant de la pérennité des concerts, s'il ne vient pas , pas de concerts, pas de musiciens, que l'on soit une grande ou une petite structure..
D'autre part, les diverses productions de concerts, ne sont pas des concurrents, mais nous sommes tous des maillons, pour diffuser la musique au plus grand nombre, jeunes, adultes ou seniors..
Pensons union, plutôt que dissociation: la musique nous relie et nous nous relions aux autres créateurs de concerts..
Mireille Bertrand