La vergine degli angeli (La force du destin) - Verdi - CHHP et Véronique Lebaud

 

Qui ne connaît pas l'ouverture de « La Force du Destin » de Verdi reprise dans le film « Jean de Florette. »de Claude Berri... Verdi et ses opéras m'ont accompagnés toutes ma jeunesse...

En cette belle soirée d'été du  22 juillet, le programme  m'attirait donc  à Bazoches(58) aux Nuits Musicales, crées depuis 1996. Soirée d'opéra originale ...dans une petite église de 200 places environ, avec  une mise en scène sommaire de Renaud Boutin, les chanteurs accompagnés, je pourrais dire enlever par "L'ensemble Du Bout des Doigts ", dirigés par la  passionnée Alexandra Cravero, deux heures et demi , proche de la scène, était une manière nouvelle pour moi d'entendre et vivre la musique de Verdi....

Aucune barrière, entre les chanteurs, les musiciens, et le public...nous formions un tout...le livret dramatique de cette œuvre nous montre l'humain  avec ses amours, ses passions, son esprit de vengeance...pas très beau tout ça, et pourtant rien de changer depuis Verdi...combien de meurtres dans les actualités sous couvert d'amour passionnel..

En regardant , je pensais , voilà une vingtaine d'années,  aux mises en scène dans les stages de Jacques Salomé pour nous faire prendre conscience de nos comportements névrotiques ; ici c'est la passion dévastratrice et la vengeance ,que nous avions sous nos yeux ....si nous pouvions tous prendre conscience de ces désastres, afin de  changer et voir l'Homme du XXIème siècle évoluer.

Mais le génie de Verdi est d'avoir écrit une musique sublime. J'ai ressenti cette musique plus que je ne l'ai écoutée...une sensation d'être dans l'opéra même...de belles voix graves avec Christian Rodrigue Moungoungou, (baryton)Jean Loup Pagésy(baryton) le ténor Sejin Hwang, et Axelle Fanyo soprano.

Un petit ange improvisé , avec  ses hésitations   nous apportait un peu de fraicheur d'enfance...

Une  longue ovation a accompagné et remercié tous ceux qui ont participé à cette belle soirée..

La présidente doit se frotter les mains ce soir...car hier, quand je suis arrivée,  les 3 concerts comptaient déjà plus de 550 personnes..

Bravo.

la présidente en vacances

 Mireille Bertrand